Télécharger le programme "Montessori en Orthophonie ® - Module 1"

 

Montessori en Orthophonie ®

Contexte

Cette formation entre dans le cadre des actions qui concourent à améliorer la pratique clinique en soins généraux : elle permet au stagiaire d’acquérir un savoir et/ou un savoir-faire par le biais d’outils qui le conduiront :
  • à réfléchir à sa posture clinique (relation thérapeutique, cadre thérapeutique, motivation, ac-compagnement parental, relation aux aidants, privilégier l’autonomie et l’homéostasie du patient plutôt que des prises en soin à rallonge,… )
  • à enrichir ou perfectionner sa pratique clinique quotidienne en cabinet et ou structure (objec-tifs thérapeutiques déterminés en liens avec les données probantes actuelles en matière de techniques d’intervention, utilisation d’outils propices à la manipulation,…)

Formatrice

  • Christine Nougarolles, Orthophoniste, éducatrice Montessori, formatrice et autrice à St Jean de Maurienne

Public

  • Orthophoniste diplômé·e ou équibalent Francophone

Objectifs de la formation

  • Objectifs généraux du module 1 (parties A & B - 6 jours) : de l’anamnèse à la rééducation, découvrir comment adapter à la posture du thérapeute orthophoniste la théorie sur les fondements élaborés par le Dr Maria Montessori, ; découvrir le « matériel Montessori », versé systématiquement à la clinique orthophonique et la rééducation des troubles de la communication et du langage oral / du langage écrit (Trouble du Langage / Troubles Spécifiques des apprentissages, selon le DSM-5, 2013), dans le cadre des données probantes d’intervention et replacés dans le développement de l’enfant et de l’adolescent (périodes sensibles et plans de développement) ainsi que chez les adultes âgés.
  • Comprendre les clés théoriques du Dr Montessori pour construire sa posture de thérapeute et poser son cadre, garant d’une relation soignant-patient de qualité,
  • Créer ou adapter notre pratique orthophonique « montessorienne » quotidienne, ciblée vers certaines pathologies et une population spécifique,
  • Accompagner nos patients dans leur accès à l’autonomie, accompagner les parents et aidants de nos patients,
  • Faire des liens pratiques entre l’utilisation du matériel dit « de Vie pratique » et d’ Education sensorielle avec les fonctions exécutives, indispensables aux apprentissages et à la généralisation,
  • Elaboration du langage oral : de la nébuleuse sonore au lexique, aborder autrement sa clinique, dans la ré-éduc-action(*) des troubles du langage oral,
  • Découvrir l’ensemble des outils permettant l’élaboration du langage écrit (transcrire, lire) : approfondir ces outils avec notre regard de thérapeute en ré-éduc-action(*) orthophonique : importance du travail phonologique, du métalangage et de l’étymologie,
  • Enrichir ses outils cliniques dans le cadre de la ré-éduc-action (*) pratique de l’orthographe grammaticale, grâce à l’accès au sens.

(*) A. Ménissier parle de Rééduc-Action, de mon côté, j’ai créé ce nouveau néologisme pour expliquer à mes patients comment nous allons travailler ensemble. Il sera expliqué au cours de la formation. 

En fil rouge, tout au long des journées de formation, la part sera faite aux échanges cliniques en direct, selon les questions posées par les stagiaires ou les cas cliniques apportés.

Moyens pédagogiques

  • Exposés avec présentations de type Power Point
  • Présentations didactiques et pratiques du matériel
  • Diaporama de photos (patients, groupes d’enfants)
  • Vidéos prises sur le vif en séances de rééducation orthophonique
  • Réflexion commune sur les adaptations en rééducation : les questions des stagiaires sont les bienvenues et souvent propices à des échanges autour de l’expérience
  • Quizz en direct
  • Manipulation de matériels, seul, en groupe
  • Mise en situation individuelle ou groupée de stagiaire.s, face à tous, sur participation volontaire
  • Fabrication de matériel (partie rééducation de l’orthographe grammaticale)

Supports pédagogiques

  • Cahier de formation distribué à chaque stagiaire : ce cahier n’est pas une impression des diapositives vues sur l’écran, mais bien un livret didactique reprenant les points fondamentaux de la formation
  • Envoi d’une sitographie-blogographie par mail
  • Mise à disposition de documents et matériels créés par les stagiaires précédents et Christine Nougarolles, par l’intermédiaire d’un espace privé sur site internet

Modes d’évaluation

  • Questionnaire préparatoire, questionnaires en formation

Durée de la formation

  • 3 sessions de deux jours soit 42h.

Programme détaillé

 Partie A, jours 1 à 3 du module 1 - dans le cadre de la rééducation des troubles de la communication et du langage oral

Journée 1 : Les présentations de chacun et les grands fondements indispensables

Matinée :

Séquence 1 = les présentations

  • Présentation des stagiaires : ce ne sera pas un tour de table qui peut être parfois chronophage, mais le résultat d’un questionnaire de pré-formation, d’un mini-quizz en direct et d’éventuelles prises de parole,
  • Présentation de la formatrice : son parcours de formation continue en orthophonie, son parcours de formation d’éducatrice Montessori, ses adaptations à la thérapie orthophonique, son parcours d’auteur,
  • Présentation des objectifs de la formation : ce que sera / ne sera pas cette formation,
  • Présentation du Dr Maria Montessori : découvrir et comprendre son histoire pour comprendre son oeuvre, bibliographie, liens avec la recherche actuelle (travaux de A. Stoll-Lillard, S. Dehaene, E. Gentaz, O. Houdé).

Après-midi :

Séquence 2 = Les grands principes fondamentaux proposés par le Dr Montessori :

  • Présentation des principes théoriques et adaptation systématique de chacun à notre relation thérapeutique, de l’anamnèse à l’accompagnement parental et au travail en ré-éduc-action orthophonique (*),
  • Travail, autonomie, auto-correction, : comment faire le lien avec une pratique orthophonique «montessorienne» ?
  • Les fonctions exécutives chez Maria Montessori : définitions et apports concrets et pratiques pour des éléments de bilan clinique,
  • Qu’est-ce que le cadre thérapeutique, comment le poser puis le tenir, en s’inspirant des principes Montessori ?

 NB : à partir de là seront présentés le matériel et les adaptations possibles, en fil rouge tout au long des différentes journées, des temps seront laissés pour manipuler et s’entraîner à utiliser le matériel mis à disposition des stagiaires.

Journée 2 : Les pré-requis à la communication et au langage (oral et écrit)

Matinée :

Séquence 3 (1ère partie ) = Les pré-requis : le matériel de Vie pratique. L’ensemble des activités sera présenté selon les besoins praxiques des patients :

  • liens avec le développement moteur de la main et de la bouche (Homonculus de Penfield, travaux sur les liens main-bouche actuels),
  • liens avec l’acquisition du geste graphique (un parallèle sera fait avec les travaux de Danièle Dumont),
  • liens avec les neurosciences (travaux de E. Gentaz, S. Dehaene, O. Houdé),

Après-midi :

Séquence 3 (2ème partie ) = Les pré-requis : le matériel de Vie pratique. L’ensemble des activités sera présenté selon les besoins praxiques des patients :

  • Suite des présentations du matériel de Vie pratique dans les 4 grands domaines :
    • Soins de l’environnement,
    • Soins de la personne,
    • Développement moteur,
    • Grâce et courtoisie,
  • Observations et analyse des apports à la ré-éduc-action orthophonique (*).
  • Etat des lieux de l’utilisation avec les personnes âgées (travaux du Pr C. Camp et de l’association AG&D),

Journée 3 : De la nébuleuse sonore au Langage oral

Matinée :

Séquence 4 (1ère partie) = de la nébuleuse sonore au Langage oral

  • Chez les très jeunes enfants ou les petits niveaux de développement : comment adapter l’environnement et les manipulations du matériel des Nido et Communauté enfantines avec nos patients ?
  • Comment les enfants en viennent à parler et quels principes mettre en place dans nos situations de ré-éduc-action orthophonique (*) ?
  • Du matériel pour travailler les premières perceptions, comprendre le principe de « une difficulté à la fois » c’est à dire éviter au maximum les situations de multi-tâches pour travailler l’attention-concentration,

Séquence 3 (3ème partie ) = Les pré-requis : Le matériel d’éducation sensorielle

  • Toutes les activités seront présentées selon les besoins sensoriels des patients, qui ont été ciblés lors des bilans orthophoniques :
    • ouïe,
    • vue,
    • toucher ⌿ sens stéréognosique (terminologie Dr Montessori) ou sens haptique (E. Gentaz)
    • goût et odorat         

Après-midi :

Séquence 4 (2ème partie) = de la nébuleuse sonore au Langage oral

  • Le langage oral : redonner la gourmandise des mots en enrichissant les séances avec les parents, aborder autrement sa clinique, grâce au sens stéréognosique,
  • Solliciter des apports de vocabulaire ciblé avec la « Leçon en trois temps »,
  • Données probantes d’intervention en langage oral,
  • Les autres matériels Montessori en langage oral : exemple particulier du matériel dit « La ferme », son adaptation spécifique à la relation en orthophonie par la formatrice,
  • Accompagner nos patients dans leur accès à l’autonomie = accompagnement des parents et des aidants de nos patients : leur donner ou redonner leur place dans nos séances de ré-éduc-action orthophonique (*) du langage oral, selon les conseils du Dr Montessori qui s’est intéressée très tôt à cette question (pourquoi ? comment ?),

Partie B, jours 4 à 6 du module 1 - dans le cadre de la rééducation des troubles de la communication et du langage écrit

Journée  4 : Le Langage écrit selon le Dr Maria Montessori

Matinée :

Séquence 5 = Privilégier le travail de la conscience phonologique

  • Données probantes d’intervention en langage écrit (lecture),
  • La conscience phonologique dans la pensée Montessori : écouter avant de discriminer, solliciter un métalangage, lien avec les données probantes de la recherche actuelle,
  • « Mon petit oeil voit… » (appelé aussi : le jeu du « je devine ») : applications pratiques à l’orthophonie,

Séquence 6 (1ère partie) = Passer par la transcription écrite pour découvrir la lecture

  • La construction du système de conversion phono-graphèmique,
  • Evoluer de la « leçon en trois temps » à la « leçon en cinq temps », 

Après-midi :

Séquence 6 (2ème partie) = Passer par la transcription écrite pour découvrir la lecture

  • De la lecture de mots, toujours en situation de compréhension, à la lecture interprétée,
  • La motivation :
    • travaux de S. Dehaene,
    • principe des boîtes de lecture Montessori : critique et amélioration de ces trois boîtes grâce à deux types de créations, qui ont été co-publiées par la formatrice (il ne sera pas question de vente de quelque matériel que ce soit).

Séquence 7 = Ré-éduc-action(*) des troubles de l’orthographe lexicale

  • Données probantes d’intervention en langage écrit (transcription),
  • Le principe des dictées muettes de H. Lubienska de Lenval (élève française du Dr Montessori) adaptées à l’orthophonie,
  • Comment enrichir le lexique orthographique, par le biais de l’étymologie ? (le travail avec les tickets Montessori sur les familles de mots et sur les affixes),

Journée 5 : La grammaire selon le Dr Montessori (1ère partie) ; adaptation à la rééducation des troubles de l’orthographe grammaticale

 Matinée :

Séquence 8 (1ère partie) : Ré-éduc-action(*) des troubles de l’orthographe grammaticale

  • Le cas particulier de la grammaire en orthophonie: marcher sur la corde raide, entre « tout pédagogique » et « que faire d’autre ?! »,
  • Comment expliquer au patient les trois orthographes, à partir de son bilan orthophonique, et viser des objectifs concrets de ré-éduc-action(*) orthophonique ?
  • Les orthographes lexicale, dérivationnelle et flexionnelle : du bilan orthophonique au projet rééducatif,
  • Etude systématique des natures de mots qui concourent à une grande partie des règles de l’orthographe grammaticale, selon le Dr Montessori : présentations des membres du groupe nominal (variables) et de la préposition (invariable),
  • Fabrication d’un matériel individuel,

Après-midi :

Séquence 8 (2ème partie) : Ré-éduc-action(*) des troubles de l’orthographe grammaticale

  • Etude systématique des natures de mots qui concourent à une grande partie des règles de l’orthographe grammaticale, selon le Dr Montessori (suite) : présentations du Verbe, du Pronom, de l’Adverbe et des trois autres natures invariables (conjonctions, prépositions et interjections),
  • Mettre du sens dans ces natures de et enrichir sa compréhension du langage écrit,
  • Ré-éduc-action(*) de l’orthographe sur le plan de la morphologie flexionnelle : le cas particulier des flexions nominales, adjectivales et pronominales : les accords (création de la formatrice),
  • Créations d’anciens stagiaires, mutualisation des idées sur un espace privé disponible en ligne depuis plusieurs années.

Journée 6 : La grammaire selon le Dr Montessori (2ème partie) ; adaptation à la rééducation des troubles de l’orthographe grammaticale

Matinée:

Séquence 8 (3ème partie) : Ré-éduc-action(*) des troubles de l’orthographe grammaticale

  • Accorder n’est pas conjuguer ! Rééduquer l’orthographe sur le plan de la morphologie flexionnelle : le cas particulier des flexions verbales,
  • Transformer les « recettes magiques plaquées » en véritable quête du sens, en orthographe grammaticale : quand le sens apporte le plaisir de « bricoler la grammaire" et d’orthographier dans le respect du code…
  • La question des homophones grammaticaux,

Après-midi :

Séquence 8 (4ème partie) : Ré-éduc-action(*) des troubles de l’orthographe grammaticale

  • Travailler l’analyse logique de la phrase pour enrichir le langage oral complexe, accéder au sens en lecture et à l’orthographe grammaticale de cas particuliers,
  • Comment aborder les conjugaisons autrement que par l’apprentissage par coeur des déclinaisons ?
  • Etat des lieux des mémoires de fin d’études d’orthophonie, à propos de l’utilisation de matériels Montessori en Ré-éduc-action (*) des troubles de l’orthographe grammaticale :
  • Jusqu’où irions-nous en orthophonie ?
  • Questionnements sur les séances,
  • Organisation de la procédure d’évaluation :
    • Evaluations individuelles de fin de formation,
    • Evaluation de satisfaction de la formation
  • Conclusion 

Version 1 - 2023

Télécharger le programme "Montessori en Orthophonie ® - Module 1"

Les formations "Bilan des TSAM" et "Montessori en orthophonie® module 2" sont éligibles au DPC pour les Orthophonistes.

Les formations font également chaque année l'objet d'un dépôt auprès du FIFPL.

Notre organisme est référencé au Datadock et a obtenu la certification Qualiopi

vignette DPC dystingoPicto datadockefifpl dystingo dyscalculieLogo OF dystingo Qualiopi